L’ACEF de la Péninsule lance un service de consultations budgétaires gratuit par vidéoconférence.

Matane, le 05 mars 2015 – Désirant rendre plus accessible ses services à la population de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, l’ACEF de la Péninsule, en partenariat avec Développement International Desjardins, lance un projet pilote de consultations budgétaires par vidéoconférence.

Considérant l’augmentation fulgurante des besoins et l’absence de ressources financières permettant à l’organisme de mettre en place des points de services sur l’ensemble du territoire, l’équipe de l’ACEF se tourne vers les nouvelles technologies afin de rejoindre davantage la population. Selon le directeur, Jean-Mathieu Fortin : « Dans un contexte où le territoire à desservir est aussi important, avec des ressources financières et humaines limitées, les technologies existantes nous permettent d’offrir un service de consultations budgétaires de qualité et ce, à un plus grand nombre de personnes, peu importe où elles se trouvent sur le territoire ».

 Les promoteurs du projet pilote sont toutefois conscients des limites potentielles en ce qui concerne l’accès à un ordinateur. Toujours selon monsieur Fortin : « Considérant que ce n’est pas l’ensemble de la population qui dispose d’un ordinateur branché à Internet, nous recherchons actuellement des organismes prêts à nous soutenir en mettant à la disposition de la population un ordinateur nous permettant d’effectuer ces consultations. » Notons toutefois que le service est déjà disponible pour ceux et celle disposant d’une connexion à la maison.

 L’ACEF de la Péninsule est un organisme à but non lucratif implanté depuis 1991 et offrant des services de consultations budgétaires, d’information et d’éducation en matière de consommation et de défense des droits des consommateurs.

 Pour toutes demandes de services, communiquez avec nous au 418-562-7645 ou 1-866-566-7645. Vous pouvez également nous joindre via notre site internet au www.acefpeninsule.ca.

Haut

La Matapédia mobilisée contre la réforme de l'assurance-emploi

Amqui, 30 avril 2013 - L’annonce de la loi C-38 a soulevé dès son adoption la grogne auprès de plusieurs personnes, entreprises et organismes.  La Matapédia s’est donc regroupée autour d’une table locale de concertation qui se veut en appui aux événements contre la réforme mais aussi autour de gestes et d’informations auprès de la population matapédienne.

Cliquez pour agrandir cette imageLa table locale contre la réforme de l’assurance-emploi désire vous présenter les organismes qui s’investissent plus précisément sur le dossier.  Sans porter préjudice auprès des autres organisations qui ne peuvent toutes se joindre à la table, cette dernière peut compter sur l’appui et la participation ponctuelle de plusieurs autres.  Actuellement, la table regroupe la Corporation de développement communautaire (CDC) Vallée de La Matapédia, le Centre local de développement (CLD) de La Matapédia, Rayon de Partage en santé mentale, le Centre de Femmes Vallée de La Matapédia, les Amirams de la Vallée, Abattons Les Échelons Socio-Économiques (A.L.E.S.E.), l’Acef de la Péninsule, la MRC de La Matapédia ainsi qu’un délégué syndical de la CSN; représentant de la Société d’exploitation des ressources de la Vallée.

Le mandat de la table, fortement appuyé par les membres des conseils d’administration respectifs, est : d’informer la population sur l’avancement et les actions en lien avec la réforme; travailler en appui sur les différentes actions de la coalition concernant l’assurance-emploi du Bas-St-Laurent ainsi qu’initier des actions pacifiques locales pour permettre à la population de s’exprimer.

«La Table locale existe depuis déjà quelques mois mais nous sommes maintenant plus légitimes grâce à l’approbation des membres de nos conseils d’administration.  Nous sommes prêts à mettre en route des actions concrètes pour lutter contre cette réforme qui est tout simplement inacceptable pour nous tous !» affirme Mme Sophie Champagne, directrice de la CDC Vallée de La Matapédia.

Cliquez pour agrandir cette imageLa Table travaille concrètement avec la Coalition du Bas-St-Laurent, la Coalition de l’Est-du-Québec et la Coalition nationale contre la réforme de l’assurance-emploi. «La CDC prête ses locaux gratuitement pour les travaux de la Table.  Avec l’arrivée de l’été, il faut entrevoir des gestes et des actions qui démontreront que le mouvement de contestation n’est pas endormi malgré que nos travailleurs saisonniers sont au travail.  Mais nos moyens financiers ne nous permettent pas d’entrevoir des actions impliquant des coûts importants.  Nous réfléchissons donc à la manière de trouver des fonds sans organiser une campagne de financement.»  précise M. Jean-Mathieu Fortin, directeur de l’Acef de la Péninsule.

Alors, si vous désirez vous impliquer ou faire un don pour la tenue d’actions ou d’information, nous sollicitons votre générosité.

Plusieurs idées mijotent : distribution d’insignes du « trou noir », distribution d’affiches, mise en place de kiosques d’information, publication d’articles d’informations, réalisation d’actions symboliques, etc.  Mais ce sont les fonds qui nous manquent… Voilà pourquoi nous sollicitons dès aujourd’hui l’aide financière des gens de la région.

Si vous souhaitez soutenir financièrement la Table locale contre la réforme de l’assurance-emploi ou encore vous joindre ponctuellement ou plus activement à la Table, vous pouvez contacter la CDC, 54-4, rue du Pont, Amqui, QC G5J 2P5 ou appelez au 418-629-5001.  Si vous avez des idées, organisez des actions ou avez besoin d’informations,  n’hésitez pas à nous contacter également; nous sommes LA table locale de concertation. Merci de votre générosité!

Parce que la Mobilisation ça vous concerne!

-30-

Source : Sophie Champagne, directrice de la CDC (418) 629-5001
Jean-Mathieu Fortin, directeur de l’Acef (418) 562-7645

Haut